mixtion


mixtion

mixtion [ mikstjɔ̃ ] n. f.
mistion XIIIe; lat. mixtio
Didact. Action de mélanger plusieurs substances, et spécialt plusieurs drogues pour la composition d'un médicament. incorporation, mélange.
Par ext. Produit de cette mixtion; médicament. mixture. REM. Ne pas confondre avec miction. V. tr. <conjug. : 1> MIXTIONNER [ mikstjɔne ].

mixtion nom féminin (latin mixtio, -onis) Action de mélanger des drogues simples ou composées. Vernis particulier utilisé en dorure, argenture, bronzage, etc., comme adhésif. Enduit servant à mordancer les pièces de céramique sur lesquelles on transporte des dessins imprimés sur papier. ● mixtion (difficultés) nom féminin (latin mixtio, -onis) Prononciation Miction[&ph97;&ph93;&ph95;&ph103;&ph94;̃], le mot se prononce, à l'initiale près, comme fiction. - Mixtion[&ph97;&ph93;&ph95;&ph103;&ph104;&ph94;̃], le mot commence comme mixte. Orthographe et sens Ne pas confondre ces deux mots de forme proche mais de sens bien différents. 1. Miction (avec -ct-) = action d'uriner (terme de médecine). Vient du latin mictio, de mingere, uriner. 2. Mixtion (avec -xt-) = mélange, dans un liquide, des substances composant un médicament (terme de pharmacie). Vient du latin mixtio, mixture, de miscere, mélanger. ● mixtion (synonymes) nom féminin (latin mixtio, -onis) Enduit servant à mordancer les pièces de céramique sur lesquelles...
Synonymes :

mixtion
n. f. PHARM Action de mélanger plusieurs substances ou drogues pour composer un médicament.
|| Produit ainsi obtenu.

⇒MIXTION, subst. fém.
A. DROGUERIE, PHARMACOL., vieilli
1. Action de mélanger plusieurs substances (simples ou composées, généralement liquides), en particulier plusieurs drogues ou plusieurs médicaments pharmaceutiques pour la préparation d'un médicament composé (le plus souvent sous forme liquide). Synon. combinaison, composition, mélange. Faire, opérer une mixtion. Que l'on veille à ce que les apothicaires connaissent bien la mixtion des remèdes (BAUDRY DES LOZ., Voy. Louisiane, 1802, p.320). Dans cette opération [la préparation du cérat], tout dépend de la propreté et d'une mixtion parfaite (KAPELER, CAVENTOU, Manuel pharm. et drog., t.1, 1821, p.173). Le seul commerce de vin vole au public de France annuellement cinquante millions de francs, sur la vente de l'eau, en mixtion d'eau pure avec variantes, eau de bois d'inde pour les vins rouges, eau de réglisse pour les vins blancs (FOURIER, Nouv. monde industr., 1830, p.64).
2. P. méton. Produit de cette mixtion, préparation (pharmaceutique, avec ou sans combinaison chimique) ainsi obtenue; médicament.Synon. mixture. Mixtion adoucissante, chimique; administrer, prescrire une mixtion. Offrir du café au lait, ce n'est pas une faute, c'est un ridicule. Il n'y a plus que les portières qui prennent cette mixtion populacière (BALZAC, Œuvres div., t.2, 1830, p.45). Absorber la mixtion ordonnée par le médecin (Ac. 1935):
1. ... ce misérable l'a empoisonné (...) ou endormi au moyen de quelqu'une de ces mixtions diaboliques de mandragore, dont l'usage n'est que trop familier chez ces bandits d'outre-mer.
NODIER, Fée Miettes, 1831, p.124.
B. P. méton., TECHNOL.
1. ARTS DÉCORATIFS, PEINT., VERNISSAGE. Mordant léger (le plus souvent un mélange d'huile de lin et d'essence de térébenthine) servant à fixer la feuille d'or sur un support (dorure), un vernissage à l'huile (argenture, bronzage). Il faut se servir de feuilles d'or couchées sur la mixtion, opération délicate (CLOSSET, Trav. artist. cuir, 1930, p.50). Dorure à la mixtion ou à l'huile. L'assiette est supprimée et remplacée par la mixtion à dorer; la mixtion grasse et gluante est faite avec les restes de couleur (VIAUX, Meuble Fr., 1962, p.22):
2. [Le restaurateur de tableaux] a dit que c'était un beau Bronzino, mais qu'il fallait le laisser comme il était (...). Il l'a consolidé, l'a imbibé d'une mixtion qui lui assure cinquante ans d'existence, cent ans même.
BALZAC, Lettres Étr., t.3, 1846, p.324.
2. CÉRAM. Mordant destiné à être appliqué sur une pièce de poterie glacée pour faciliter le posage des couleurs et le report du dessin imprimé sur papier. Synon. mixture. La mixtion (...) se compose ordinairement d'essence de térébenthine additionnée d'un peu de vernis copal ou de térébenthine de Venise (Lar. 19e).
3. GRAV., vx. Mélange de suif et d'huile servant à recouvrir les parties d'une planche à graver suffisamment mordues par l'eau-forte. (Ds ADELINE, Lex. termes art, 1884 et DUVAL 1959).
Prononc. et Orth.:[miks(t)]. Traditionnellement, ,,après une s (x) conservée``, prononc. du t (NYROP Phonét. 1963). Ds MARTINET-WALTER 1973 majorité écrasante en faveur de l'omission. Att.ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. 1269-78 mixcion «mélange» (J.DE MEUN, Rose, éd. F. Lecoy, 18939); début XIVe s. mixtion (Ovide moralisé, éd. G. de Boer, II, 3363); 2. a) 1561 mixtion «action de mélanger plusieurs drogues dans un liquide, pour la composition d'un médicament» (DU PINET, Commentaires de M. P. A. Matthioli, p.35); b)1745 grav. (BOSSE, Manière de graver, 5); c) 1773 «mordant léger avec lequel on fixe la dorure à l'huile» (WATIN, Art des peintres, 146); d)1874 «enduit de térébenthine et de vernis copal qu'on applique sur les poteries sur lesquelles on veut transporter des dessins imprimés» (Lar. 19e). Empr. au lat. mixtio «mélange, mixture». Fréq. abs. littér.: 11.
DÉR. Mixtionner, verbe trans., rare. a) Droguerie, pharmacol. ) Préparer (une mixtion) en mélangeant des substances différentes, notamment des drogues. Synon. mêler, faire une mixtion de. Mixtionner un breuvage. Je lui présentai un verre d'eau saturée de sucre (...) je le quittai et courus chez moi pour y mixtionner, fonctionner et élaborer un magister réparateur (...). Je revins bientôt armé de ma potion (BRILLAT-SAV., Physiol. goût, 1825, p.251). Mme Homais réapparut, portant une de ces vacillantes machines que l'on chauffe avec de l'esprit de vin; car Homais tenait à faire son café sur la table, l'ayant d'ailleurs torréfié lui-même, porphyrisé lui-même, mixtionné lui-même (FLAUB., Mme Bovary, t. 2, 1857, p.178). Elle dormait la tête sur un sachet d'aromates mixtionnés par les pontifes (FLAUB., , Salammbô, t.2, 1863, p.20). ) Incorporer une ou plusieurs drogues dans (un liquide). Mixtionner du vin, de l'eau de vie. (Dict. XIXe et XXe s.). Mixtionner qqc. de qqc. La jalousie que l'on savoure comme un vieux vin de Chypre mixtionné d'amers aphrodisiaques (MILOSZ, Amour., initiation, 1910, p.232). Emploi part. passé à valeur d'adj. Vin mixtionné. Vin frelaté. Synon. coupé, mélangé, trafiqué; anton. naturel, pur. (Dict. XIXe et XXe s.). b) Céram. Mixtionner une poterie. Enduire une pièce de poterie de mixtion pour faciliter le posage des couleurs et le report du dessin imprimé. Synon. mordancer. (Ds Lar. Lang. fr., Lexis 1975). [miks(t)]. Att. ds Ac. 1694-1878. 1res attest. a) ca 1365 mixtionner «mélanger avec d'autres substances» (ORESME, Monnoies, éd. L.Wolowski, p.17), b) 1874 «enduire (une poterie) de mixtion» (Lar. 19e); de mixtion, dés. -er.
BBG. —GOHIN 1903, p.363. — Sculpt. 1978, p.660.

mixtion [mikstjɔ̃] n. f.
ÉTYM. V. 1361; mixcion, v. 1265; mistion, XIIIe; lat. mixtio.
Didact. Action de mêler, et, spécialt, de mixtionner.Par ext. Produit de cette opération; médicament composé. Mixture.
REM. Ne pas confondre avec miction.
DÉR. Mixtionner.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Mixtion — Mix tion, n. [L. mixtio, mistio: cf. F. mixtion. See {Mistion}, {Mix}.] 1. Mixture. [Obs.] [1913 Webster] 2. A kind of cement made of mastic, amber, etc., used as a mordant for gold leaf. [1913 Webster] …   The Collaborative International Dictionary of English

  • mixtion — Mixtion. s. f. Il n a guere d usage qu en parlant du meslange de plusieurs drogues pour la composition d un remede. Ce medicament se fait par la mixtion de telle & de telle drogue …   Dictionnaire de l'Académie française

  • mixtion — Mixtion, voyez Mistion …   Thresor de la langue françoyse

  • mixtión — (Del lat. mixtĭo, ōnis). 1. f. Mezcla, mixtura. 2. Heráld. Color heráldico de púrpura …   Diccionario de la lengua española

  • mixtion — (mik sti on) s. f. 1°   Terme de pharmacie. Action de mêler plusieurs drogues ou substances simples pour former un médicament composé.    Préparation qui est le résultat de cette action. •   Conservez cette mixtion, et en mettez souvent sur vos… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mixtión — ► sustantivo femenino 1 Mezcla de dos o más sustancias: ■ el color verde se obtiene por la mixtión del azul y del amarillo. SINÓNIMO mixtura 2 HERÁLDICA Color heráldico representado por el morado. SINÓNIMO púrpura * * * mixtión (del lat. «mixtĭo …   Enciclopedia Universal

  • MIXTION — n. f. T. didactique Mélange de plusieurs drogues dans un liquide, pour la composition d’un médicament. Faire une mixtion. Il se dit aussi du Mélange lui même. Absorber la mixtion ordonnée par le médecin …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • mixtion — noun ( s) Etymology: Middle English mixcioun, from Middle French or Latin; Middle French mixtion, from Old French mistion, from Latin mixtion , mixtio, mistion , mistio act or process of mixing, from mixtus, mistus (past participle) + ion , io… …   Useful english dictionary

  • MIXTION — s. f. T. de Pharm. Mélange de plusieurs drogues dans un liquide, pour la composition d un médicament. Ce médicament se fait par la mixtion de telle et de telle drogue …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • mixtion — noun The act or process of mixing; the state of being mixed or becoming mixed; a mixture. Nor are there hardly any who either treat of mutation or mixtion of sexes, who have not left some mention of this point [...] …   Wiktionary


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.